Tale of Legends

A tale of legends suit l'histoire d'un monde en plein developpement et en pleine guerre. C'est un lieu mythique remplis de dangers inattendus.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le forum sera fermé le week end du 21-22 novembre 2015 pour une mise au point générale du forum. Il sera rouvert dès le dimanche soir minuit pour vous accueillir. Edit : warui warui, petit retardement, il faudra plutôt compter la moitié voir fin de semaine, mais il sera tout beau et tout neuf !

Partagez | 
 

 Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato

Aller en bas 
AuteurMessage
Rowena Fisher
| Hagraven |
| Hagraven |
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   Sam 2 Mai - 0:04
















 
Mirror, mirror on the wall,
 
~ Who's the sexiest of all? ~



 


 
M
irror, mirror on the wall, who is the sexiest of all?

Rowena prit délicatement les longues mèches rousses qui reposaient au coin de son miroir et les appliqua sous ses propres cheveux de mêmes couleurs. Elle passa un rapide coup de brosse pour leur donner l’effet naturel. Prenant un petit pinceau, et un pot fin de peinture noir elle approcha son visage du miroir pour tracer des lignes délicates sous et sur ses yeux, se joignant aux recoins de ses yeux pour former une petite vague. Avec son doigt elle positionna du far d’un marron pailleté sur les paupières. Parmi sa collection de rouge à lèvre elle prit le rouge pour rendre ses lèvres plus pulpeuses.

Elle se leva et se positionna devant son grand miroir, s’observant de tout les cotés. Elle portait des talons ouverts avec des ficelles se croisant et se joignant par-dessus sa cheville. Elle avait un collant couleur noir qui lui arrivait au centre des cuisses avant d’être relié à des brettèles jusqu’au dessus de la bande de son string rouge. Elle porte une jupe blanche aux borderline rouge qui s’arrête là où ses brettèles apparaissent. Par-dessus cela se trouve un shirt en apparence corsière dans les tons de blanc et de pourpre. Ainsi le corset resserré, son bustier considérable laisse place à un décolleté qui laisse peu à l’imagination. Elle se lance un sourire et un clin d’œil, et décidant que l’effet recherché est obtenu, elle attrapa une longue écharpe suspendu à l’arrière de sa chaise et l’enroule autour de son cou, laissant les embouts tomber. De son armoire elle sort un long manteau en coton dans les tons de beige et l’enfile. Celui-ci la cacha entièrement – avec l’aide de l’écharpe – hors mis sa tête et ses pieds. Les chaussures, sortis de leur contexte, paraisse parfaitement innocent. Elle inspire un bon coup puis sort de sa chambre.

« Maman ! Je m’en vais, je rentre demain, bisous ! » Appela-t-elle puis elle sortit dans le crépuscule d’une soirée d’avril plutôt fraîche. Elle mit sa capuche sur sa tête puis marcha sur ses talons vers les lumières de la grande ville d’Ardarion, brillant plus loin devant elle à l’horizon. Ardarion est large. Les hommes marchent le soir, des odeurs fragrantes, mis transformés dans leurs états intoxiqués. Les femmes regardent leurs maris de derrière leurs rideaux, trop honteuses pour sortir et les aider à avancer. Rowena apprécie peut Ardarion. Elle sait reconnaitre les qualités touristiques et pour la soirée elle aime beaucoup ; mais c’est trop grand pour y rester. Elle se posa à une route habituelle, assez centrale mais pourtant peu utilisé par les gens de business. Elle se posa contre le mur, le manteau descendu jusqu’au milieu de ses bras, les épaules à nu et la tête penché en arrière pour regarder en haut. Elle s’arrêta et une odeur attira son attention.

Elle ferma les yeux, l’air concentré mais élégante, humant l’air délicatement avec son odorat félin. Elle lâcha un souffle ravis, la buée sortant blanche de ses lèvres. Elle reconnaîtrait cette odeur n’importe où. Léviathan. Elle en a eu plusieurs. Chaque race à ses qualités sexuelles. Les Léviathans sont puissants. Les Hagravens sont prédateurs et joueurs. Les Elfes sont sensuels et doux. Elle se posa contre le mur, anticipant le passage devant elle de ce Léviathan. Elle a un sourire charment et dit doucement, un écho faible dans la ruelle :

« Bonsoir »






   
 


 

 

 
 

 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayato Hashimoto
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 310

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   Sam 2 Mai - 14:22


Mirror, Mirror, on the Wall

feat Rowena


Les cheveux rouge, le teint pale, les yeux vert, détrompez vous, l'homme n'était pas malade. Sa race le contraint à être ainsi, l'air d'être malade. Une chemise noir entrouverte pour laisser seulement dépassé ses clavicules, un pantalon jean noir, levé au niveau de la cheville gauche. La cravate noué au cou, il sortis de sa chambre les mains dans les poches. Il descendit les escaliers en faisant attention de ne pas croiser sa mère qui l'obligeras à s'habiller de meilleur manière. Mais voyait vous, Ayato est surement le prince le plus têtu du royaume, ayant son style de vêtement, il déteste qu'on le juge sur son style vestimentaire et déteste tout autant quand sa mère l'oblige à changer ses vêtements pour quelque chose de plus classe et qui ferais plus princier. Mais heureusement pour lui, il se rendait à un endroit qui n'était pas ses terres, celle des hagravens, donc pas besoin pour cela de s'habiller de façon à montrer à tout le monde qui il est. Prenant le chemin pour s'y rendre, il réfléchissait, il savait que, tout comme dans certaines rue chez les léviathans, des femmes de joies s'y promenait, vue sa réputation, il savait exactement ou elles étaient, mais cela est une toute autre histoire pour chez les hagravens.

Les lumières de la ville de chez les hagravens arrivèrent au yeux du léviathan alors que la nuit était tombé depuis longtemps. Vous voulez surement savoir pourquoi Ayato a-t'il fuit le palais, c'est tout simplement parce que, se soir, le roi et la reine avait convié des nobles pour un repas administratif, et cela est quelques chose qu'Ayato déteste. Entrant dans la ville, ses yeux tournèrent autour de lui pour voir tout se qui l'entourait, ne faisant pas attention au yeux feminin (et parfois même masculin) qu'on posait sur lui, il continuas sa route. Jusqu'au moment où il vit une hagraven reconnus Ayato, mais ce n'était pas quelque chose que le prince souhaiter, il voulait passez une nuit ou il serait dit comme quelqu'un de banal, pas comme un prince. Il partis se cacher dans une ruelle sombre qui relier à une autre grande rue ou du monde était. Mais il aurait dut y passer surement plus tôt dans cette ruelle.

Une femme, hagraven selon l'odeur qu'elle dévoilé, était aguiché au mur comme une allumeuse (désolé du terme), plutôt sexy en soit, d'une beauté qui pourrait facilement être qualifiait d'extraordinaire, Ayato avait l'imagination assez courte en regardant le corps de la jeune fille. Une pensée assez obscène (je pense même que vous ne voudrez pas savoir) passa dans sa tête et un sourire presque dévoreur passa sur ses lèvres. Avançant vers la femme, il ne la quittait pas des yeux, en entendant sa voie il s'arrêtas non loin d'elle :


- Bonjour



Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________


Autres comptes : Ayla Hashimoto-Elahe Ryhou-Trafalgar Law-Zero Kyriuu-Tsuninaga Kurumaru-Boris Airay-Hibiki Shanjiou-Torani Of Mutzukani-Lunayä Lothloriën-Kiäna Nomyrïa-Haruka Absilÿa

Petite ambiance Wink (la chanson est un peu prise aussi pour la relation Ayato William Wink  :
Spoiler:
 


Tatouages de ce cher Ayato se trouvant sur le ventre :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Fisher
| Hagraven |
| Hagraven |
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   Jeu 23 Juil - 21:55
















 
Mirror, mirror on the wall,
 
~ Who's the sexiest of all? ~



 


 
R
owena passa les yeux sur le corps de l’homme. Elle descendait le regard sur les traits fins de son anatomie. Du moins, descendre est le mauvais mot ; l’Hagraven commençait par observer sa grande taille de pied. Elle posa le dos contre mur, les mains à plats de ses hanches ; elle glissait un petit peu contre le rempart, ses genoux pliant sous la forme. Ses jambes sont fines, mais musclés. Assez typique même des Léviathan. Bassin bien formé, pas trop grand, pas trop gros, mais pas assez plats pour être ennuyeux. Torse ferme même à travers les habits. Rowena passa sa langue de chat sur sa lèvre supérieur, monta à sa clavicule. Puis elle regarda finalement son visage et un petit rire faillit sortir de sa gorge. Comme si elle n’allait pas le reconnaître. Il ressemble tellement à son frère, pensa-t-elle avec un sourire. Laito, elle le connait. Elle avait fait l’erreur de coucher avec le prince, sans avoir reconnu son identité ; elle le découvrit seulement plutard. Mais non, celui là elle pouvait le reconnaître. Ayato Hashimoto, comme c’est beau. Elle lui lança son plus beau sourire et s’avança à pas félines.

« Mais dont mon chère Prince, ne vous vous-êtes pas un peu égaré ? Vous êtes bien loin de chez vous, pourtant les lieux sont peu accueillantes pour un homme de votre titre » Elle s’approcha, regarda de façon innocente à droite et à gauche de la rue. Elle posa un doigt sur son torse en lui adressant son regard le plus ‘mignon’ qu’elle a. Une touche d’innocence, tout en restant attractive.


"Je peux vous montrer de meilleurs lieux..."





   
 


 

 

 
 

 
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayato Hashimoto
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 310

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   Dim 9 Aoû - 20:57


Mirror, Mirror, on the Wall

feat Rowena


Ayato ne détachas pas une seule fois son regard de l'hagraven, même pas quand elle passa ses yeux sur son corps. Il savait que son corps pouvait être assez "dévorant", qu'on voudrais avoir pour nous seul(e)s pour une nuit. Beaucoup dise du prince Ayato qu'il est sexy, et se dernier ne prend pas de gant pour en profiter. Il est dit par tout le monde comme un coureur de jupon qui n'arriveras jamais à aimer une femme (ou un homme), mais c'est la première fois qu'il viens chez les hagravens pour coucher avec une prostituer. Il passa son regard sur le corps de la jeune femme, des jambes fine, tentante et invitante, un bassin parfaitement large pour avoir envie de le caresser, une taille fille laissant ressortir sa taille ainsi que sa poitrine. Un corps parfait qui pouvait faire sourire tout les hommes et certaines femme. Un visage enfantins pour mettre tout cela en valeur, en autre, le prince allait beaucoup s'amuser avec cette jeune femme il le sentait. Il laissa la jeune hagraven s'approchait de lui comme une tigresse et fit un sourire dévoreur pour lécher ses propres lèvres en attendant la suite de la nuit. Il fit un sourire sans répondre à sa première question et ne bougea pas les bras pour la toucher laissant l'envie continuer :

*Oh il est vrais que je me suis perdue, et j'accepte qu'une si belle fille me montre de lieux plus ... tentant ...*




Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________


Autres comptes : Ayla Hashimoto-Elahe Ryhou-Trafalgar Law-Zero Kyriuu-Tsuninaga Kurumaru-Boris Airay-Hibiki Shanjiou-Torani Of Mutzukani-Lunayä Lothloriën-Kiäna Nomyrïa-Haruka Absilÿa

Petite ambiance Wink (la chanson est un peu prise aussi pour la relation Ayato William Wink  :
Spoiler:
 


Tatouages de ce cher Ayato se trouvant sur le ventre :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena Fisher
| Hagraven |
| Hagraven |
avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   Mar 11 Aoû - 21:15
















Mirror, mirror on the wall,
~ Who's the sexiest of all? ~






R
owena sourit. Elle connaissait bien sur la réputation du Prince Ayato et cela l’enchantée. Elle glissa sa main à travers son bras pour le tenir poliment, comme un gentleman et sa lady. Puis elle se mit à marcher doucement à travers la ruelle en souriant au passant, les saluant comme il se doit. Elle dit :

« Vous venez tout de même au bon moment. Les rues sont vides, il fait bon, et je suis d’humeur généreuse » Ajouta-t-elle avec un clin d’œil « Puis je connais ces lieux par cœur. Vous êtes entre de bonnes mains, majesté »

Elle s’arrêta à coté d’un bâtiment, un restaurant et hôtel combiné et entra expertement. L’homme derrière le contoir lui lança un sourire et un clin d’œil. Rowena se tourna poliment vers son client du soir et dit :

« Voulez vous boire quelque chose, votre majesté ? J’offre »
















_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mirror, Mirror, on the Wall | Rowena & Ayato
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» You're just another brick in the wall ... (feat. Jowan)
» /!\ I am thinking it's a sign that the freckles in our eyes are mirror images and when we kiss they're perfectly aligned ▲ Micastian /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tale of Legends :: Dulgar, lieux des Hagraven :: La ville d'Ardarion-
Sauter vers: