Tale of Legends

A tale of legends suit l'histoire d'un monde en plein developpement et en pleine guerre. C'est un lieu mythique remplis de dangers inattendus.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le forum sera fermé le week end du 21-22 novembre 2015 pour une mise au point générale du forum. Il sera rouvert dès le dimanche soir minuit pour vous accueillir. Edit : warui warui, petit retardement, il faudra plutôt compter la moitié voir fin de semaine, mais il sera tout beau et tout neuf !

Partagez | 
 

 Petites surprises, cadeaux et défis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lylin Hashimoto
Admin
avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Petites surprises, cadeaux et défis    Dim 2 Aoû - 0:36



《La misère ou la mort》
FT. Shawn

Tout au fond de l'eau sommeille une princesse. Les yeux clos, dans un dernier soupir immortel, elle rêve. Elle rêve de ce château où elle a noyé sa tristesse. Dix ans plus tôt, elle s'est assoupie sans regret, les yeux rivés vers l'eau. Elle était claire et pure, comme elle. Ce doux papillon autrefois si plein de vie. Son prince charmant est mort. Qui viendra la réveiller? De ce sommeil sans fin la délivrer?

Sa robe de soie rouge flotte autour d'elle telle une auréole de lumière. On dirait un coquelicot. Ses cheveux d'un noir de jais encadre son fin visage de porcelaine. Dans ses mains repose encore le bouquet de fleurs des champs, figé dans le temps. La caresse du vent vient chatouiller la surface du lac. Doucement, quatre, cinq petits échos circulaires, comme le lent tracé des doigts d'un ange qui touché par ce visage si serein se serait penché sur elle pour la couvrir de son regard. Un amour dérisoire. Un amour cruel. Un amour éphémère. Un amour dépendant et tellement absent. Un amour qui l'a conduit ici. Au milieu de la vase souterraine. Au milieu de la froideur du monde. Au milieu de l'oubli. Au milieu de la solitude mortelle. Au milieu du chagrin éternel.

Autrefois elle souriait. Comme tous les enfants, elle jouait avec ses soeurs, dans le jardin, dans le salon, dans la petite maison de poupée. Autrefois elle riait. Les mères l'adoraient, elle s'amusait avec leurs filles, enfilait  les plus belles robes, changeait plusieurs fois dans la journée. Autrefois elle vivait. Elle prenait le thé,  elle séjournait dans la plus belle chambre du château, elle dînait des plus grands plats, recevait toute l'attention.

Mais le temps est passé. Le sablier a tourné. Les gens ont changés. Ils ont grandis. Ils ont oubliés. Leurs yeux ses sont voilés et elle est restée. Assise là haut. Dans cette pièce sombre et glaciale. Le grenier, obscur, triste, immensément solitaire. Elle est restée là, frêle, immobile,  baignée d'un rayon de lune sur le parquet mangé par le temps. Elle avait trop peur pour bouger.

Et c'est ici qu'il a démarré. Il était encore jeune et timide. Il dormait profondément lui aussi entre la poussière et les toiles d'araignées. Puis il a rapidement grandit. Il était affamé. Il dévorait les tableaux entreposés, le vieux cheval à bascule à la peinture écaillée, les draps troués dans lequels elle avait dormi, la grosse malle remplie de souvenir d'une enfance démodée, la maison de poupée elle aussi abandonnée. Il n'avait fallu qu'une simple petite étincelle et la fumée avait suivi. Les enfants devenus adultes avaient accourut sans perdre de temps mais le mal était déjà fait. Elle était restée. Assise là haut. Frêle, immobile. Elle avait trop peur pour bouger. Le visage à demi ravagé. Elle n'avait pas pleuré. Elle était restée figée. Même lorsque les yeux de son ancienne amie c'étaient de nouveau posés sur elle, comme s'ils la retrouvaient après un siècle de séparation, comme s'ils étaient hantés des fantômes du passé. Tout ces souvenirs enfermés, prisonniers qui dansaient tels des feux follets bleutés au fond de ses pupilles.

Alors son coeur aurait dû recommencer à battre du même battement lumineux qu'à l'époque. Elle aurait dû retourner dans sa grande chambre. Elle aurait dû  recommencer à sourire. Elle aurait dû revivre. Elle aurait dû descendre dans les bras de sa nouvelle vie. Elle aurait dû recommencer à jouer, insouciante et tellement belle au coeur du jardin plus verdoyant que jamais, avec sa magnifique robe coquelicot et ses yeux de diamant. Elle aurait dû tendre la main à la petite fille capricieuse qui l'attendait près de la balançoire. Elle aurait dû être heureuse d'ouvrir les yeux et de voir que rien ou presque n'avait changé. Elle aurait dû sauter de joie comme l'enfant qu'elle est. Elle aurait dû s'impatienter de les accompagner tous les trois au bord du gigantesque terrain de leurs parents. Elle aurait dû courir à leurs côtés. Elle aurait dû tournée sur elle même, les accompagnant dans leurs nouveaux jeux, savourant la brise légère du soir. Elle aurait dû les amener elle même sur la rive pour se tremper le bout des pieds.

Elle aurait pu être tout cela, faire tout cela, ressentir tout cela. Mais elle n'était plus aussi belle qu'avant. Elle savait qu'elle ne retrouverait jamais les plateaux d'argent, les armoires pleines de couleur, les convives attentionnés. Elle ne souriait pas.

Ils étaient allés au bord du bassin mais juste elle et sa nouvelle amie. Du moins ce qu'elle croyait être une seconde chance. Mais elle avait fini sans pouvoir protester, se débattre. Seulement couler calmement alors que les petites bulles éclatent à la surface.

On l'avait injurié. On ne l'aimait pas. On n'en voulait pas. On s'en était débarrassé. On l'avait jeté. On avait grandi. On avait oublié.

Son prince charmant était mort. Qui viendrait la réveiller? De ce sommeil sans fin la délivrer?

Mais qui voudrait d'une poupée brûlée, blessée, brisée?  
Code by Joy

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petites surprises, cadeaux et défis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadeaux Surprises de Noël 2012 !
» PETITES COURGETTES RONDES FARCIES AUX PIGNONS DE PINS
» Petites Devinettes...
» Petites Meringues Hyper Facile
» Que sont devenues les petites filles en Chine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tale of Legends :: Première Etape :: Flood :: Art/Galérie/Request-
Sauter vers: