Tale of Legends

A tale of legends suit l'histoire d'un monde en plein developpement et en pleine guerre. C'est un lieu mythique remplis de dangers inattendus.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le forum sera fermé le week end du 21-22 novembre 2015 pour une mise au point générale du forum. Il sera rouvert dès le dimanche soir minuit pour vous accueillir. Edit : warui warui, petit retardement, il faudra plutôt compter la moitié voir fin de semaine, mais il sera tout beau et tout neuf !

Partagez | 
 

 Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 29 Mai - 22:17


Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir.

feat Toshirto






L'amour ... Un sentiment si dur à comprendre ... et à ressentir. Un sentiment si fort que l'on ne peut pas vivre sans quand on la connue ... mais je parle du vrai amour, celui qui fait secoué nos intestins, qui fait battre notre cœur encore plus vite que d'habitude, tellement vite que nous pensons que notre cœur va sortir de notre poitrine. Un sentiment qui nous fait rester éveillé la nuit, qui nous fait plus vivre correctement, et qui nous fait ressentir le vide de notre amour. De cette personne qui semble faire battre notre cœur, qui semble être notre seul raison de vivre, qui fait que sans lui, le monde n'est rien, et notre vie vide. Celle qui peut faire couler les larmes, toutes les larmes de notre corps, qui semble nous faire du mal tout en nous faisant du mal ... Et qui semble, la plupart du temps, ne pas le voir... Comme un aveugle.


C'était justement ce sentiment qui avait rester éveillé l'elfe au cheveux blanc et au totem de la chouette. Pourtant, sur son visage, qui n'était normalement marqués d'aucune marque, cette fois ci, il était marque par des sillons de larmes ayant coulés la nuit. Des cernes invisible se dessiné sous ses yeux, et elle avait un air fatigué, stressé et un peu heureuse au fond. Elle sortis de dessous sa couette et s'assit tranquillement sur le bord du lit, la tête dans les mains, essayant de contrôler se sentiment qui grandissait depuis longtemps déjà en elle. Son ventre était noué, des souffles court sortait d'entre ses lèvres et elle tremblait légèrement. Elle voulait le voir, juste le voir, pas spécialement lui parler, juste le voir, pour être sur qu'il va bien, elle espérer au fond d'elle sans vouloir l'assumer, que lui aussi, avait se sentiment la. Mais au bon dieu elle voulait le voir, mais elle rester la, sur son lit, à contempler le sol, rechignant d'assumer ce sentiment, elle qui s'était promit de ne pas tomber amoureuse, et de lui, son ami d'enfance. Et pourtant c'était chose faite. Il la dévorée de l'intérieur, l'amour.

Un bruit, des plumes caressant l'air, une chouette blanche, le totem de la jeune elfe. L'animal vint se poser juste à coter d'elle, posant doucement sa tête contre son épaules. Une main tremblante vint se poser sur le crane de l'animal, créant un contact totem-elfe. Lunayä souffla et glissa ses yeux bleu pour regarder la jeune créature et déclara d'une voie éreinté :

- Qu'est ce que j'ai Lunë ? Pourquoi je veut tellement le voir ? Tellement que j'ai envie de courir jusqu'à la bas et le voir, seulement le voir ?

Si un humain s'était trouvé, où même quelqu'un d'une autre race autre qu'elfe, aurait pus penser qu'un silence s'était installé entre les deux êtres vivants, et pourtant, elles parlaient, enfin la chouette parler à l'elfe. Cette dernière souffla et se leva, presque déterminer. Elle prit une douche glacé histoire de mettre ses idées en place avant de s'habiller, se coiffer et sortir de sa maison. Elle avait une tête presque notable d'éreinter, elle ne pouvait plus vivre avec ce poids sur se cœur, se poids notant qu'elle cacher quelque chose à son meilleurs ami, à son ami d'enfance, et à la personne qu'elle aimait. Elle détacha son cheval, grimpas dessus et le fit partis au galops. Elle traversa de nombreuses terres ... vus des paysages qu'elle connaissait par cœur à force de trimbaler ses troupes pour s’entraîner ... et pourtant, elle ne regardait pas autour d'elle, elle ne contempler pas se paysage magnifique, elle était perdue dans ses pensées. Et ces pensées n'était hantés que par une personne : Toshiro, le commandant des léviathans, qui est un ami extrêmement proche de Lunayä, et que cette dernière l'aimait, contre elle même, et pourtant, elle souhaiter lui dire, pour cesser d’espérer que lui aussi l'aime comme elle l'aime.

Elle arriva, malheureusement pour elle, plus vite qu'elle ne le penser devant les grandes portes du palais léviathans, et le nœuds dans son estomac se noua encore plus fort. Elle descendis de son cheval, ne l'attacha pas et alla toquer plus que stresser à la porte, trois coups suffisait. Elle attendis quelques minutes, et alors que Lunayä était prête à rebrousser chemin, la porte s'ouvrit dans un grincement qui lui semblait plus sinistre que d'habitude. Elle reconnue la personne qui lui ouvris, des cheveux rouges, des yeux verts, et un petit sourire sur le visage, ce n'était autre qu'Ayato Hashimoto qui venait lui ouvrir. Ce dernier la regarda de haut en bas et remit ses yeux dans les siens ;

- Lunayä, que fait tu la ?

Les yeux bleu de l'elfe descendis tandis que la chouette alla se poser sur son épaule :

- Hum. .. je viens voir ... To.Toshiro ... enfin, le commandant !

Le prince se décala pour la laisser passer et déclara :

- Entre donc.

Et c'est se qu'elle fit, le nœuds toujours dans son estomac et son cœur battant de plus en plus fort, elle passa devant le prince et hocha la tête à l'autre homme au cheveux rouges sentant l'humain qui était le mari de l'homme qu'était prince. Elle connaissait le chemin par cœur tellement elle l'avait emprunter. Mais c'est au moment où elle arriva devant la porte que tout revint. C'était stupide, elle ne pouvait pas déclarer son amour d'un court, connaissant Toshiro il va surement la rejeter, elle souffla, fit quelques pas sur elle même et décida de faire demi tour quand la porte s'ouvrit ...  



Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitsugaya Toshiro
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Lun 6 Juil - 21:06

Toshiro marchait le long de la muraille sur le chemin de ronde savourant la lumière crue de la pleine lune sur son visage. L'air frais glisse sur lui laissant derrière lui les pants de sa grande veste fouettant à ses pieds. Ses cheveux tout aussi blancs lui tombaient devant les yeux mais il ne s'en souciait pas. La main toujours sur la garde de son épée, il marchait au rythme d'une musique silencieuse au fond de sa pensée. L'heure du couvre feu était déjà passé et le premier tour de garde bien entamé pourtant le Commandant ne voulait se résoudre à fermer l'oeil. C'était comme s'il présentait que quelque chose rendrait cette nuit exceptionnelle. Arrivé sur l'une des tours rondes, il s'arrêta et contempla le ciel d'un bleu profond sans le moindre nuage. Il passa ses mains derrière sa tête en respirant intensément. L'impression d'être libre, que rien ni personne ne pourra jamais l'arrêter. Qu'il pourrait ouvrir sa veste et sauter pour s'envoler dans les airs avec la facilité d'une hirondelle. Qu'il pourrait se retourner les crocs découvert, son pelage de loup sauvage tout autour de lui comme une crinière majestueuse. Qu'il pourrait ouvrir les yeux sur le monde inconnu des ombres du passé, celles qui s'étaient reposées ici comme lui, celles qui appartennaient à l'histoire. Qu'il pourrait s'allonger sans bruit et s'endormir ici sous l'oeil vigilant de la lune. Qu'il se réveillerai sans responsabilité et qu'il pourrait enfin découvrir son monde tellement proche et inaccessible à la fois.
Mais les plaisirs éphémères de la nuit s'estompent et deux torches s'approchent. La relève de la garde. Il les salua respectivement d'un bref signe de tête les laissant continuer leurs chemins contraire au sien. Il reprit la marche et descendit dans la haute cour  intérieure du château. L'activité n'avait pas complètement cessée ici bas. Il aperçu même le prince Ayato, caché sous un ample vêtement à capuche se diriger vers la porte principale. Il n'eut même pas le courage de l'en empêcher. Même si c'était son boulot, le Prince était suffisamment âgé pour faire ses propres choix. Bien sûr tout pouvait arriver sur le chemin solitaire qu'il empruntait mais il était persuadé que rien ne lui arriverai. Et puis après tout ils n'étaient tout les deux pas sensés se trouver là à cette heure.

Il s'apprêtait à faire comme si de rien était et à rentrer direction ses appartements dans la partie ouest pour finalement s'endormir mais il fut retenu par la seule vision à laquelle il ne s'attendait pas. Lunäya était là. Peut être son esprit lui jouait des tours mais il la voyait. Ses cheveux blancs comme un nuage de lait sur ce fond café de la nuit. Son air innocent tellement doux presque enfantin. Ses grands yeux pas même voilés de fatigue. Ses traits si fins qu'ils en deviendraient tranchants.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Lun 6 Juil - 23:07

Rien, aucune réponse, Lunayä baissa la tête, pourquoi était-elle venue si tard ? Peut être dormait-il, ou pire, peut être était-il avec quelqu'un d'autre, une autre femme, ou un homme. Son cœur battait fortement, trop fortement, et rien ne disait que ce qu'elle pensait était faux, et le pire, rien ne disait que cela était aussi juste, et c'est surement le pire des cas. Totalement en train de psychoter, c'est une Lunayä tremblant qui marchait dans les couloirs, esquivant doucement et complètement absente d'elle même, rien ne pouvait la ramener sur terre, enfin, surement le revoir, mais où était-il. Demandant à tout le monde, chacun hausser les épaules et la regardait repartir avec étonnement, elle qui, d'habitude, était souriant et toujours chaleureuse, la voila ainsi, tel un fantôme de la nuit.

Lorsqu'elle sortis des portes, elle vit que Ayato sortait, une capuche sur la tête, il sortait du palais. Lunayä resta planter la, la main sur sa poitrine, presque dompté par sa frayeur d'avoir trop attendue avant de parler à Toshiro, lui qui était pourtant demander par beaucoup de femme. Elle resta la, planter comme une statue, puis tourna la tête, et le vit. Toshiro, il était la, semblant revenir d'une tournée autour du château, elle ne pouvait plus y tenir, se ruant vers lui, elle entoura son cou de ses bras le serrant contre lui :

*Toshiro, je te cherchait *

Se rendant compte de se qu'elle faisait, elle rougit et se décala, évitant tout regard même celui de son interlocuteur.

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitsugaya Toshiro
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 0:22

Toshiro ne put s'empêcher de sourire en voyant son amie. Bien sûr il se demandait par quel miracle elle était là, elle qui n'était pas du genre à sortir la nuit dans le château leviathan mais ce ne fut pas la première chose qui lui traversa l'esprit. Il lui rendit chaleureusement son étreinte oubliant sur l'instant son état de fatigue avancée.

*Toshiro, je te cherchait *

Le commandant sourit amusé. "Je me doute bien que tu n'es pas là pour le fabuleux tartare aux fines herbes de Laito: sa nouvelle spécialité. Si tu veux tout savoir je t'envie de ne pas avoir à y goûter. " ironisa-t-il.
L'humour avait toujours été le meilleur brise-glace au monde. Mais son sourire s'effaça bien vite. Si elle voulait le voir à une heure pareille c'est qu'il se passait quelque chose de grave. "Mais trêve de plaisanterie. Tu voulais me voir? Il s'est passé quelque chose? "

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 0:50

C'était l'heure, l'heure de dire tout se qu'elle avait sur le cœur ... L'heure de surement brisez une amitiés qui avait durée de nombreuses années. L'heure de perdre la dureté de son grade et de tout avoué, l'heure de dire tout, l'heure de dire pourquoi elle était ici. L'heure de dire se qu'elle ressentait pour cette homme. L'heure de savoir si oui ou non il voulait d'elle. L'heure de tout dire, tout avouer, sans perdre face, alors qu'elle perdait déjà tout le courage qu'elle avait en elle. Les yeux baissez, elle ne savait comment le dire, elle avait peur que Toshiro ne ressente pas la même chose et que, par dessus tout, il la rejette et ne souhaite pas la revoir. Cela était terrible pour elle, il était sont meilleurs amies, elle l'avait toujours connus, et la peur de le perdre lui rongeait les entrailles, elle serait dévastés. Elle se tortillait les mains, ne sachant pas comment abordés se sujet qui lui avait empêcher de dormir toute la nuit.

Elle releva enfin les yeux vers l'homme au cheveux blanc, ses joues rouges elle rebaissa les yeux immédiatement ne pouvant pas le regarder en face et murmura :

- En faite je suis venue pour te dire ... Que : elle releva la tête : Je t'en pris, ne me blâme pas, ne me rejette pas, je comprend si toi non plus, mais je doit te le dire, sinon je vais m'en vouloir et ça va hanter ma nuit, et je veut que cette histoire me sorte de la tête. Je te considère comme mon meilleur ami .. Et depuis peu un autre sentiment pousse en moi ... Et je ne peut pas le blâmer ... Je n'arrive pas à le rejeter ... Et je ne sais pas si j'ai tellement envie que sa de le rejeter, je ne veut pas qu'il disparaisse, parce que je ressent ça pour toi, seulement toi.

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitsugaya Toshiro
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 1:08

En faite je suis venue pour te dire ... Que : elle releva la tête : Je t'en pris, ne me blâme pas, ne me rejette pas, je comprend si toi non plus, mais je doit te le dire, sinon je vais m'en vouloir et ça va hanter ma nuit, et je veut que cette histoire me sorte de la tête. Je te considère comme mon meilleur ami .. Et depuis peu un autre sentiment pousse en moi ... Et je ne peut pas le blâmer ... Je n'arrive pas à le rejeter ... Et je ne sais pas si j'ai tellement envie que sa de le rejeter, je ne veut pas qu'il disparaisse, parce que je ressent ça pour toi, seulement toi.


Toshiro s'avança et lui posa les mains sur les épaules. De toute évidence c'était très difficile pour elle et même s'il ne comprenait pas bien pourquoi elle se mettait dans ces états, comme elle l'avait souligné c'était son meilleur ami et en tant que tel il se devait de la soutenir quoi qu'il se passe. Il lui sourit gentiment pensant l'aider.

"De quoi veux tu parler? Qu'est ce qui te tracasse comme cela? "

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 1:16

Il ne comprenait pas, comment ne pouvait il pas comprendre ?! S'était évident pour elle! Pourquoi continuait-il à ne pas comprendre ?! Lunayä voulait tellement qu'il le sache ! Elle ne pouvait plus attendre, regardant avec envie ses yeux bleu, elle se rendit compte qu'elle aimait vraiment les yeux de Toshiro, même si elle aimait toutes les partis de son corps, sa posture quand il parle, sont sourire chaleureux, ses yeux rieurs et pourtant sérieux, son corps musclés, ses mains grandes qui lui secoue les cheveux, cette peau blanche, tout, elle aimait tout chez lui. Puis, ne pouvant pas dire ce qu'elle ressentait avec les mots, elle déposa délicatement ses mains sur les joues de son meilleur ami et approcha son visage du sien jusqu'à que leurs lèvres se touchent. Lunayä l'embrassa, doucement, tendrement, sans le forcer au cas où il ne voudrait pas.

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitsugaya Toshiro
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 1:57

Toshiro se figea instantanément. Pour sûr il ne s'attendait pas du tout mais vraiment pas du tout à ça. Il écarquilla les yeux ne sachant que faire. Il était tellement confus intérieurement. Bien sûr c'était sa meilleure amie, sa confidente, sa soeur d'arme mais pas une seule fois il n'aurait imaginé qu'elle aurait le courage de faire cela. Ses mains sur ses épaules se crispèrent un instant avant de s'en détacher délicatement jusqu'à notre que deux plumes légers sans pourtant rompre le contact. Il se battait intérieurement entre deux petites voix opposées. L'une lui criait "Enfin t'as réussi mon pote! " tandis que l'autre priait de tout son coeur que personne ne les voit à ce moment précis. Une partie de lui aimait cette proximité nouvelle, cette nouvelle étape dans leur amitié, mais l'autre avait presque honte que le corps de ne réagisse pas pour la repousser. Alors il ne fit rien. Se contentant de la regarder éberlué.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 12:39

Les joues de l'elfe commencèrent à se teinter d'une petite lueur de rouge en se rendant compte de se qu'elle venait de faire. Se décalant, elle baissa la tête honteuse. Rien en n'elle n'était contre se qu'elle avait fait, mais sa conscience était honteuse, ne pouvant faire autre que baisser la tête attendant que Toshiro lui demande se qu'elle faisait. Pourquoi était elle tombés amoureuse de l'homme qu'elle n'aurait surement jamais de la vie, et pourtant elle l’espérait, elle espérait de tout son cœur qu'il veuille bien d'elle. Elle se remit droite murmurant un vague désolé et fit demi tour les yeux commençant à se remplir de larmes. Elle ne pourrait jamais se pardonner.

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hitsugaya Toshiro
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 23

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Ven 17 Juil - 12:55

Le commandant Hitsugaya resta au moins deux bonnes minutes dans cette position de statue, totalement paralysé par ce qu'il venait de se produire. Il n'en revenait pas. Mais elle l'avait bien embrassé, non? Il n'avait pas rêvé, non?
Sortant de sa transe il cligna des yeux comme s'il sortait d'un rêve, encore embué de sommeil. Mais elle s'était déjà retourné en minaudant une faible excuse qui n'avait pas vraiment lieu d'être. Toshiro pouvait ressentir toute la tristesse dans sa voix un tentinait chevrotante. Il la rattrapa en deux petites foulées et la retint par le bras. Il la retourna délicatement pour voir son visage et effaça d'une main distraite les larmes sur ses joues. Il ne savait ni quoi dire ni quoi faire mais il ne voulait en aucun cas la voir pleurer ou la rendre triste.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunayä Lothloriën
| Elfe |
| Elfe |
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   Dim 9 Aoû - 20:00

La tristesse de la commandante aux cheveux blanches pouvait être facilement mal vue pour les gardiens du château royal léviathans. Mais elle ne pouvait et ne voulais pas détacher ses yeux de son ami d'enfance, celui sur qui elle avait presque jeter son dévolus, tombant amoureuse de lui aussi facilement que le soleil se change en pluie, et rien ne pourrait lui faire penser à autre choses. Pourquoi cela était-il tombé sur le seul homme qu'elle ne pourrait jamais avoir (enfin c'est cela qu'elle pense), elle attrapa la main de Toshiro qui retirer ses larmes qui avait depuis cesser de couler, elle ne devait pas essayer de faire sa victime bien qu'elle ne la faisait jamais. Cela avait était plus fort que elle, elle n'avait pas pus reprendre ses émotions aussi forte soit elle, et ses larmes avait couler :

*Je suis désolée Toshiro ...*

_________________



Ancienne signa v:


Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque chose de compliqué à dire mais de facile à ressentir (Lunayä-Toshiro)
» La perfection ce n'est pas de faire quelque chose de grand et beau, mais de faire ce que l'on fait avec grandeur et beauté
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tale of Legends :: Thores, les lieux des Leviathan :: Daremos, le Chateau-
Sauter vers: