Tale of Legends

A tale of legends suit l'histoire d'un monde en plein developpement et en pleine guerre. C'est un lieu mythique remplis de dangers inattendus.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le forum sera fermé le week end du 21-22 novembre 2015 pour une mise au point générale du forum. Il sera rouvert dès le dimanche soir minuit pour vous accueillir. Edit : warui warui, petit retardement, il faudra plutôt compter la moitié voir fin de semaine, mais il sera tout beau et tout neuf !

Partagez | 
 

 28.04.2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ridock
| PNJ |
| PNJ |
avatar

Messages : 18

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: 28.04.2015   Mar 28 Avr - 21:23

28.04.2015

Mes chers pèlerins, je dois de nouveau sincèrement m’excuser. Malheureusement j’ai eu des problèmes de nature magique ; mais je ne puis me permettre de vous en dire plus, je suis certain que vous pouvez comprendre. Mon dos est en ce moment même couvert d’un bandage, je vais vous épargner les détails. Les histoires ont dû vous manger, et avec bonnes raisons ! Il s’est passé de belles choses, beaucoup de choses. Je doute avoir le temps de tout vous raconter ; le monde continue de tourner, même quand j’écris.

Je voudrais continuer sur le même plan de ma lettre précédente. Elle concernait en particulier les amoureux ; et finalement le printemps, at jaël il darenä, comme on dit à Dorthonion, est arrivé. Les amours passent et viennent comme ils devraient. Infidélité déception et bonheur moulés dans une notion. Je vous avais parlé de la situation de William Garadeä, Ayla Hashimoto et Ayato Hashimoto n’est-ce-pas ? Elle a bien évolué tout de même. Après le décès de ses parents, William s’écroula sous une vague de dépression. Avec Ayato même à ses cotés, ce n’était pas toujours mieux. Jusqu’au moment, et cela c'est développé depuis un moment, Ayato avoua finalement ses sentiments, le demandant direct en mariage. A présent ils sont alors plus heureux, quelque part dans une pièce au château Hashimoto. Ils valent la peine d’être lus. Puis il me semble aussi avoir parlé de Kiäna et Maximilian ; de leur coté l’amour brille moins sous les étoiles (Un clin d’œil à tous ceux qui connaissent). Maximilian a croisé Kiäna avec son grand frère Kyoya ; je suis sur que vous comprenez où je veux en venir. Le jeune Oärass n’a pas compris ce qu’il s'est passé, et n’en veut à aucun des deux, mais cela marqua tout de même la fin de leur relation. Deux hybrides se croisent à coté d’un lac, leurs regards se croisent et… rien. Beotouk, qui à mon goût devrait probablement moins se prendre au sérieux, ne vit rien, comme à son habitude. Boris, qui à mon devrait probablement plus se prendre au sérieux, vit un homme d’une apparence unique et particulièrement belle. Puis-je me permettre d’avouer qu’un futur pour eux est perdu ? Les oiseaux s’assemblent, les petits se ressemblent. C’est bien le printemps.

A présent les nouvelles pour tous ceux d’entre vous qui ne s'intéressent pas aux amours. Voulez vous une situation pour faire sourire ? Je peux vous en nommer une. Aux chaînes de Daremnä, au cœur même de Dorthonion, se trouve une vielle maison appartenant à Grand-mère Feuillage comme on l’appelait, cela fait déjà un siècle qu’elle est décédée. Shiki, un jeune elfe (Assez marrant à mon goût), s’y aventura et tomba nez à nez avec un « fantôme ». Ce fantôme bien sur s’avéra être Ayato Hashimoto. Cela est assez rare, mais j’ai gloussé plusieurs fois en étant témoin de cette rencontre. Shiki entra dans un jeu prétendant n'êtrequ'un pauvre enfant éperdu et blessé, recroquevillé sur lui-même et en larmes ; alors que ses pensées suggèrent un profond ricanement intérieur. Si vous savez cela, alors naturellement la situation prend une connotation très comique.

Bien je pense que pour cette fois-ci, les nouvelles sont grandement passées. Je tenterais, je vous assure, de vous envoyer ma nouvelle lettre plus hâtivement. Mais avant de vous quitter, voudriez-vous un instant de futur ? Une véritable preuve de la magie de Ridock ? Je vais vous la donner tout de même. Trois nouveaux vont s’annoncer je suis sur, je les attends. Depuis un moment je les vois passer dans le coin de mon œil, et bientôt ils seront parmi les honorés de mes lettres je suis sur. Bien tout d’abord ! L’honorable Joshua Ruzika s’annonce fort intéressant. Il est un jeune guerrier humain, traumatisé par une rencontre à jeune âge avec des hybrides. Vous le sentez venir n’est-ce-pas ? Puis il y a un Hagraven du nom de Gareki. Un métamorphe bien plus animal qu’humain. Un homme peu sur et un léopard confident avec peu de rencontre. Bien sur, Soyandä va remédier à cela. Et une dernière, une fille comme on en entend si peu parler. Rowena Fisher est une élève Hagraven, qui durant ses weekends part pour les villes avec du maquillage et une robe assez « ouverte ». Je dois dire personnellement ne pas être tenté, mais je peux comprendre d’un coté pourquoi les hommes (et certaines femmes) chercheraient à se procurer cette jeune rousse. Cela ne peut qu’être bon.

Bien mes amis, une autre heure satisfaisante et vous dormirez moins bêtes se soir (Non pas que je vous considère bête) ; et moi j’aurais fais ma part dans ce monde. Attendez les aventures de votre vieillard favori. Un jour je serais sur une émission de Discovery Channel – c’est ainsi que cela s'appelle ? – les aventures de Ridock. Je serais connu.

La suite au prochain épisode…

« Un magicien ne s’invite pas. Un magicien vient, qu’il soit invité ou non ; et est toujours la bienvenue de plus »  

Ridock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
28.04.2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orica Green-Edge 2015
» meilleurs passeurs 2014-2015
» [FM 2015] Buteur en Or
» 8.1.2015
» meilleurs buteurs 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tale of Legends :: Première Etape :: Panneau d'Affichage :: Le Journal de Ridock-
Sauter vers: