Tale of Legends

A tale of legends suit l'histoire d'un monde en plein developpement et en pleine guerre. C'est un lieu mythique remplis de dangers inattendus.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le forum sera fermé le week end du 21-22 novembre 2015 pour une mise au point générale du forum. Il sera rouvert dès le dimanche soir minuit pour vous accueillir. Edit : warui warui, petit retardement, il faudra plutôt compter la moitié voir fin de semaine, mais il sera tout beau et tout neuf !

Partagez | 
 

 Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benihime of Crimsonheaven

avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard   Ven 21 Nov - 23:13







Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard
ft. Akahïme




L'après midi est là et le soleil a envahit la cour du manoir Crimsonheaven. Le ciel est plus azuré que la veille. Pas un nuage à l'horizon. Et toi, tu dors. C'est vrai que ta matinée a été éreintante mais c'est surtout que tu as la flemmardise de bouger et d'affronter le reste de la journée. Un petit bruit répétitif se fait entendre. Ça vient de la porte de ta chambre. Certes tu as été réveille, mais tu n'as pas envie de te lever ou même de répondre, ça leur prouverait que tu ne roupilles plus. Tu avais enfin la paix! Mais bon, tu devrais le savoir non? il y a toujours quelque chose à faire. Des papiers à remplir, des gens à rencontrer, et tout ce genre d'affaire qu'il faut régler. Tu ne lèves pas le petit doigt. Et n'indique en aucun cas ton réveil. Manquerait plus qu'elle se ramène et me demande je sais pas quoi, tu grommeles pour toi. Elle. Ta "gouvernante". Une femme d'une quarantaine d'années, aux cheveux bruns coupés courts, aux sévères yeux gris, au menton relevé et la bouche pincé. Han, elle ne t'aime pas. Tu n'es pas assez mature à son goût. Son nom? Elle ne te l'as jamais dit. Elle ne rate jamais une occasion de houspiller. D'ailleurs tu ne le vois pas, mais elle est rentré dans la pièce. Non tu ne le vois pas. Mais tu le sens. Comme des ondes négatives tournées vers toi. Un petit sourire étire un coin de ta bouche. Bien sur elle s'en est aperçu et elle enrage. Tu la fais tourner en bourrique une nouvelle fois. Elle s'avance jusqu'au pied de ton lit à baldaquins et prend une grande respiration.
-Mademoiselle Crimsonheaven! Il ne me semble pas qu'il vous soit autorisé de roupiller alors que le travail vous attend! Je dois vous parler d'une chose importante alors si vous pouviez avoir l’obligeance de reporter votre sieste à plus tard je vous en serait sûrement reconnaissante!
Tu ouvres un œil avec un air de nonchalance qui n'est pas feint. Cette dame a le don de t'énerver. Tu prends la mouche mais ne peut répondre. Une personne de ton rang doit savoir se tenir et garder son sang froid en toute circonstance. Voilà se qu'on lui rabâchait depuis deux ans. Tu redresses ton buste avec lenteur et écarte la couverture pourpre qui orne le lit. Tu plonge ton regard dans celui de ta "gouvernante" et reste muette. Enfin presque. Tu pousse un petit grognement interrogatif. L'exaspération se lit dans les yeux de la femme qui te fait face. Mais elle ne répond pas à ta "provocation". Elle commence plutôt à parler comme si tu n'étais pas là.
-Votre tante m'a demandé de vous porter ce vêtement. Elle désire que vous le mettiez lors de votre rencontre. Nous l'avons taillé sur mesure et nous sommes sûre qu'il vous ira à merveille.
La surprise et l'agacement se devinent sur ton visage. C'est ce qui t'énerves le plus. Lorsque ta tante et cette femme, qui se prend presque pour ta mère, prennent pour toi des décisions et ne décident de t'en parler qu'après coup. Tu serres les dents et t’assois sur le rebord de ton lit. Tu lèves le menton, bascule ta tête en arrière et la penche et direction de la femme. Ta bouche forme une moue qui n'a comme but que de l'exaspérer. Et ça marche plutôt bien. Elle s'écarte et se tourne vers une des servantes qui l'ont suivi. Celle ci s'empresse d'avancer et de tendre le paquet qu'elle tient avec précaution. La gouvernante le prend et te le tend. Tu l'attrapes lestement. Avec le petit couteau que tu as laissé sur ta table de chevet -on sait jamais- tu coupes le papier et en sort l'objet qu'il contient. Il s'agit d'une robe. Elles veulent que je portes une robe! tu t'étrangles. C'est la meilleur! Tu l'observe comme s'il s'agissait d'un monstre. Elle est écarlate et noire. Te tombe jusqu'aux orteils, faites dans de la soie et de la tulle. Une ceinture de soie rouge en orne la taille. Une sorte d'écharpe pourpre s'enroule au niveau des cuisses, le deux bouts fermés par une rose écarlate. Il n'y a pas de manche et elle laisse clairement voir tes clavicules. D'un geste de la main, la "gouvernante" te fait signe de l'enfiler. Tu l'observe avec dégoût. Tu sais très bien qu'elle ne t'aime pas mais tout de même! Aller jusqu'à lui faire porter une robe! Avec dédain, tu tente de la mettre mais tu n'y arrive pas. Tu sens que la victoire est proche et qu'elle devra renoncer à lui faire porter ce vêtement. Mais elle ne démentit pas et demande à des servantes de t'aider.
Quelques minutes après, tu te retrouve affublée de cette robe, le buste comprimé dans le corset pourpre et noir à prédominance sombre. Tes yeux jettent des éclairs à ceux de la gouvernante. Un rictus satisfait orne ses lèvres.
-Très bien. Tu es enfin prête. Je vais pouvoir te dire pourquoi nous te faisons habiller ainsi. En effet, aujourd'hui est un grand jour. Je vais te présenter ton fiancé.
Tu es désemparée. Surtout qu'avec se corset ça n'arrange rien. Tu as le souffle coupé. Fiancé. Elle a bien dit "fiancé". Tu as du mal à appréhender l'information.
Quelqu'un toque à la porte. C'est un des majordomes.
-Il est arrivé, dit il simplement.
La gouvernante se tourne vers lui tout sourire. Cette situation l'amuse beaucoup.
-Très bien. Accompagnez le jusqu'à la salle de réception privée.
L'homme s'éclipse et la dame se tourne vers moi.
-Allons mon enfant, n'oublie pas tes bonnes manières. Allons l’accueillir comme il se doit. Au fait, je ne t'ai pas dit. Il s'agit du très noble Akahïme of Elderbridge.
Tu la foudrois du regard et t'assois sur le lit. Tu ordonne à tout les gens présents dans ta chambre de la quitter et souffle. Pendant quelques minutes, tu déverses tout ce que tu peux contre cette fichue gouvernante. Puis finalement tu te lèves et sort. Elle t'attends dehors. Tu t'avances dans le corridor.


© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


Par ma Gleam OMG c'est trop bô je suis en admiration              

Spoiler:
 


Dernière édition par Benihime of Crimsonheaven le Mer 31 Déc - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akahïme Of Elderbridge
| Leviathan |
| Leviathan |
avatar

Messages : 49

MessageSujet: Re: Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard   Ven 28 Nov - 22:20

Le soleil est levait depuis fort longtemps et le noble Akahïme n'est toujours pas levé, il dort encore, le corps sous la couette et les cheveux détacher, les yeux fermer, comme si il était pur, posait, tendre. Alors que non, il n'est pas tout cela, il ses endormit bien tard hier soir, la cause était seulement parce que il entendait son père engueuler ses frères jumeaux, il était allait le voir, pour lui dire de fermer sa bouche pour qu'il puisse dormir. Le père s'était tut en regardant l’aîné de ses fils, et partit en disant "n'oublie pas ta tâche". La "tâche", bien sur qu'il n'oubliez pas, il devait le faire, sinon son frère allait mourir. La porte de sa chambre s'ouvrit, une personne entra et parla, déclara quelque chose, cette personne parlait à Akahïme, s'était sur, mais son esprit était encore trop embrumé par le sommeil qu'il venait de quitter pour comprendre se qu'il dit. Il mit sa tête sous l'oreiller en se rendant compte que la personne ouvrait ses volez pour laissez la lumière du jour, il rouspéta en se levant, enfin en se redressant de force et passa une main dans ses cheveux détacher et enmellé. Il reconnut directement la personne, son majordome, bien entendue, comme tout noble qui se répète, il avait un majordome personnelle, se dernier lui fit un sourire en déposant un plateau sur la table et des vêtements propres et plier. Akahïme lança un regard a son majordome en s'asseyant au bord du lit. Le majordome croisa les bras et sourit :

- Ne faite pas cette tête, vos parents on décidé de vous faire rencontrer une personne qui peut être votre fiancée. Habillez vous et vous avait une poche de sang sur votre plateau.

Dans un geste simple, Akahïme lui fit signe de quitter la chambre et attendit qu'il sorte pour se lever et s'approcha du plateau, des habille sobres (T-shirt noir et jean) et une poche de sang, il attrapa la poche de sang et planta ses crocs dedans et bus tout le long de la marche jusqu'à sa salle de bain, collez a sa chambre. Arrivé dans la salle de bain, il posa les vêtements et déposa la poche de sang vide. il attrapa ses cheveux entre ses main et leurs donnèrent en vitesse en coup de brosse dans ses cheveux et les attaches en couettes comme a son habitude. Il enfila ses vêtements et sortis de sa chambre, il devait, comme tout noble, allez voir ses parents pour leurs dires qu'il partait, mais dés qu'il arriva en bas des escaliers, son majordome arriva et a ses cotés les deux parents, la mère le regarda sortirent en fronçant des sourcils et son père en le regardant de ses yeux de chacal. Montant dans la charrette, Akahïme souffla, enfin, il était tranquille, mais la journée pensé être pas aussi tranquille.

Pendant 15 minute il resta dans la charrette, il entendis les bruits de pas précipiter dans la cours et descendit du carrosse en voyant des majordomes et des servantes arrivait, avançant, il vit une gouvernante, avec une jeune fille a ses coté. Il leva la tête et fit une révérence :

- Je suis désolé si je suis en retard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylin Hashimoto
Admin
avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Points de Vie:
300/300  (300/300)
Pouvoirs:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard   Mar 28 Avr - 20:59

Up?

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akahïme ou comment éprouver de l'inimitié pour son fiancé dès le premier regard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Jedi & Sith : Prouver sa Valeur [Echouée]
» PNJ : Comment mouvementer sa vie ?
» protection d'hivernage essais
» Mordor ou Harad
» tuto Elendil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tale of Legends :: Archives :: Archives-
Sauter vers: